Influences "Parelli" et autres "clowneries"·Présentations et réflexions générales

Pourquoi je me suis éloignée des méthodes « étho » … suite et fin ..

Réponse globale à tous les commentaires de cet article …

Lorsque je regarde les stat du blog, le  grand champion des partages et des lectures concerne le fameux article sur les raisons de mon éloignement des méthodes « étho » Lire la suite « Pourquoi je me suis éloignée des méthodes « étho » … suite et fin .. »

Découvertes coté cheval - locomotion et dressage·Influences "Parelli" et autres "clowneries"·relationnel et autres ...

Pourquoi les méthodes dites « étho » sont derrière nous …

 

Cela fait longtemps que je désire écrire sur les raisons de mon positionnement quant à mon éloignement des méthodes dites « étho ». Lire la suite « Pourquoi les méthodes dites « étho » sont derrière nous … »

Influences "Parelli" et autres "clowneries"

La gamelle – Septembre 2012

Une vidéo vue sur le net m’avait fait baver… Il s’agit d’un instructeur Parelli :

Le rapport qu’avait Pakita avec la bouffe a été très difficile à gérer durant très longtemps. Si la gamelle n’arrivait pas assez vite, elle pouvait aller jusqu’à mordre et attaquer.

Mais à force d’éducation et de respect acquis … hip hip hourra !!

Influences "Parelli" et autres "clowneries"

Le campo

100_4678rs4s

J’ai appris le campo à Pakita en 2010. Je savais pas vraiment comment m’y prendre. Une copine m’a donné sa technique et en quelques séances, Pakita avait très bien compris comment avoir son bonbon… on n’a rien sans rien !

J’ai d’abord commencé au niveau de son épaule en tapotant de mon pied l’arrière de son sabot. Elle a compris qu’en avançant son pied, le stimuli s’arrêtait et le bonbon tombait ! A partir de ce moment, il a été facile de lui faire comprendre la suite en agissant de la même manière.

Comme tous les apprentissages, les chevaux ont tout à fait conscience du geste qu’ils font pour être récompensé. En quelques mois, elle faisait le campo.

Alors … à cette époque, j’étais encore dans l’ignorance de ses soucis physiques. Je constatais que plus la « figure » prenait en ampleur, moins elle prenait appui sur son postérieur droit. J’ai compris par la suite que ses douleurs lombaires se réveillaient lorsque je lui demandais.

Petite anecdote… comme quoi, on met d’autres codes que ceux auxquels on pense, sans même s’en appercevoir. J’avais pris l’habitude de poser ma main sur son garrot et de baisser moi-même mes épaules. C’est maintenant le seul code existant lors de mes demandes.

Toujours pour sa rééducation, je lui demande très peu cet exercice. Elle a le postérieur droit fragile et cela tire sur le dos…

Influences "Parelli" et autres "clowneries"

Huit au galop – mai 2012

Une petite vidéo du huit au galop de mai 2012 :

Depuis l’été 2012, je ne demande plus à Pakita ce genre de chose. Sa rééducation est passée avant toute chose. Nous avons mis de coté tout ce qui se rapporte à des changements de main brutales (désengagements, DL … etc… ) afin de la travailler uniquement sur la rectitude en ligne droite. Le genre de jeu Parelli qui nécessite un cheval particulièrement à l’aise en terme de locomotion.

On l’a juste mis de coté … on y reviendra … plus tard !! 😀