Une expérience d’ondes énergétiques surprenante

Plus j’avance personnellement dans les découvertes du monde énergétique qui nous entoure, mieux je comprends les perceptions de ma jument…

Jusqu’alors, je me suis souvent demandé comment un cheval pouvait il percevoir son environnement en terme de sensations subtiles donnant à part entière place à des informations dont dépendent sa survie. J’ai conscience depuis déjà quelques temps que nous ne sommes que des amateurs en comparaison à la subtilité de nos 4sabots… mais comment ?

Pour tenter de comprendre ce qu’un cheval peut percevoir en terme d’ondes énergétiques, je me permets de partager avec vous cette vidéo  :

(écoutez là … ou une partie… au casque si vous le pouvez)

Quelles sensations en avez vous perçu ? Intrigant n’est ce pas ? Nous ne sommes pas tous égo face à la perception énergétique, cependant, je suis certaine qu’une grand majorité d’entre vous commence déjà se poser des questions… mais qu’est ce donc ?

Vous venez juste de faire l’expérience des ondes énergétiques produites par le son émis par ces bols tibétains. Je vous laisse commenter cet article si vous désirez donner vos ressentis.

Imaginez vous maintenant que chacune de nos émotions, de nos actions, de notre fonctionnement cérébral émet un type d’onde énergétique particulier. Et nous ne sommes que des amateurs en comparaison des perceptions subtiles qu’un cheval (ou même un animal) peut capter de son environnement…

Je ne suis pas un cheval et je ne saurais m’avancer sur des affirmations scientifiques s de ce type. Mais … imaginons que … !!!! Cela expliquerait beaucoup de choses sur le comportement de nos chevaux, n’est il pas ? 😉

Un concept m’avait déjà mise sur cette voie, il y a quelques temps  : https://lechevalenharmonie.wordpress.com/2014/04/14/comment-les-chevaux-nous-grillent-le-fonctionnement-de-notre-cerveau-en-dit-long/

Pensez y  quand vous serez  en présence de vos 4sabots 😉

Advertisements

4 réponses à “Une expérience d’ondes énergétiques surprenante

  1. J’ai senti que chacun des sons se repercutient sur un point precis de mon corps, avec plus pu moins d’intensité.

  2. Merci pour votre blog qui m’accompagne vers mes propres quatre sabots. Cet article me donne envie de partager quelques liens. Sur le chant diphonique tout d’abord :

    Ainsi que sur la cohérence cardiaque :

    http://www.thierrysouccar.com/bien-etre/info/comment-entrer-en-coherence-cardiaque-493
    Autant de facettes d’un même sujet : trouver un calme intérieur qui bouleverse notre manière de nous comporter avec les chevaux ; loin du fatras équestre et de ses œillères.
    Merci à ces chevaux prétendus difficiles, rétifs, vicieux qui ont un jour crié leur mal-être si fort près de nos oreilles qu’ils nous ont rendus un peu moins sourds. À notre tour d’écouter ceux encore trop nombreux qui souffrent en silence.

    • En effet, merci à nos chevaux difficiles. Ils sont de merveilleux enseignants.

      Et merci pour votre commentaire et l’intérêt que vous portez à mon blog, Emmalyse 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s