Je ne résiste pas à partager …
Merci à Jean-Louis Gardette pour la permission 🙂

chevalvivant

L’équitation est une pratique simple, très simple, et malgré cela, se trouve couramment abordée dans la complexité.

Le savoir-faire complexe, érudit, qui jalonne des siècles d’équitation, ne s’avère indispensable que pour compenser les désordres créés par le cavalier !!!!

Il importe donc d’envisager que la seule difficulté de l’équitation soit… de reconnaître que sa pratique est aisée !

La démarche consiste à engager le cheval dans la recherche d’un équilibre physique et mental, qui lui offre une certaine autonomie. C’est en lui-même qu’il est indispensable qu’il trouve (ou retrouve) un centre stable, sans nécessité d’appui extérieur. Ainsi, il atteindra le stade du dialogue dans la communication, se sachant en liberté d’exprimer son ressenti. L’échange alternera les initiatives des deux partenaires, où tout est proposition, pour recueillir, non une chose voulue, mais ce qui naît dans l’instant. Le cavalier n’est plus un centre, mais le cocréateur d’une situation qui intéressera le cheval par…

Voir l’article original 35 mots de plus