La magie du dialogue énergétique … une puissante source de développement personnel

Toujours et encore en mode « tests » sur les capacités de dialogue intériorisé avec Pakita. Et ce que  je découvre est un monde totalement nouveau et déconcertant pour moi dans ma vie de cavalière et tout simplement d’humaine. La puissance du dialogue énergétique avec un cheval est sans limite. Il suffit « juste » (lol le petit mot qui tue !) d’apprendre de son intériorité énergétique et la magie opère… whaouu !!  ça à l’air simple comme ça, n’est ce pas ? :p

Comment cela s’explique ? ça s’explique pas, ça se vit sans se poser de question 😉

Trèèèès loin des codes gestuels et visuels, il existe bel et bien un autre dialogue possible. Ce dialogue est emprunté au monde des arts martiaux. La gestion en toute conscience de  notre propre énergie devient bien plus puissante et subtile  que la force musculaire. C’est un apprentissage quotidien pour nous humains.  Les chevaux, eux, savent puisqu’il s’agit de leur langue maternelle.

Depuis la nuit des temps, les chevaux sont des animaux de proie. La sensibilité du cheval va bien plus loin que cette mécanique appliquée… tellement loin qu’en tant qu’humain, je conçois qu’il soit difficile de l’imaginer ^^

Dans un instinct de survie, la perception énergétique de leur environnement est permanente. Comme des radars, l’énergie de chaque être vivant est scrutée, disséqué afin d’en connaitre les intentions et de pouvoir adapter  un comportement de fuite si nécessaire.

Il est tout à fait possible d’apprendre,  nous même à ressentir, puis à gérer notre énergie vers le haut, le bas, l’avant,  les côtés… ou nous voulons, et même en régler l’intensité.  Nous pouvons donc  utiliser la perception du cheval pour un dialogue nettement plus subtil et mieux compris que les codes dont on nous apprend le fonctionnement dés que nous posons les fesses sur une selle.

La gestion énergétique est la crevette sur la paëlla de l’équitation centrée. L’importance mise sur la position du cavalier dans une attitude droite (centrée),  mais décontractée et ouverte sur la perception élargie de nos sensations, de l’énergie qui nous entoure (ancrage)  n’a pour unique but ultime,  la libération de cette énergie dans l’utilisation d’un dialogue audible et clair pour le cheval.

Bien souvent, ce concept est vaguement survolé dans la notion de « bulle ».

Nous avons tous entendu nos moniteurs nous dire, redresses toi, sors ton buste … etc…. etc….  Mais dans quel but ?

En nous tenant droit, nous alignons également les chakras et nous permettons à l’énergie de circuler à travers tout notre corps. Recroquevillé, nous coupons l’énergie.

aura

Il est à noter que même sans avoir envie d’aller vers l’équitation centrée, que même sans en avoir conscience, nos chevaux nous lisent à travers cette bulle énergétique. Leur perception nettement plus fine que la notre leur permettent de détecter les dysfonctionnements de notre corps, de notre mental,  dans une conception présente, ou même une mémoire passée. C’est bien souvent un début d’explication à la « désobéissance » de nos chers poilus…

Le corps éthérique est le reflet de  notre santé, notre caractère, notre activité mentale et notre état émotionnel. Nous ne pouvons RIEN cacher à nos chevaux.

Cette bulle énergétique est, selon les cultures appelée : aura, corps éthérique, corps subtil, corps énergétique, champ vital  … et représente la base commune aux approches orientale : accupuncture, shiatsu, tai-shi, Qi-Quong…  et la liste est longue.

Le corps éthérique est composé d’un réseau de distribution de l’énergie vitale comprenant les chakras et les méridiens, il est le témoin de notre énergie vitale (nommée également Ankh Mana, Prana, Ch’i, ou encore Qi).

Tout dysfonctionnement dans un des charkras (et donc d’un ou plusieurs méridiens) perturbera l’alignement des chakras et donc … du centrage (alignement des chakras).

C’est une recherche subtile pas toujours évidente pour un humain qui nous pousse au surpassement personnel. Mais lorsque l’on commence à découvrir cette clarté de dialogue avec un cheval, on ne peut qu’en redemander. Tout devient si simple si paisible et rassurant pour nos chevaux que je souhaite à chaque cavalier de toucher cette sensation.

La quête n’est pas si simple qu’elle en parait, mais elle n’est pas impossible. Nous soignons nos chevaux via le shiatsu, le magnétisme … etc… mais nous pensons peu à nous. Pourtant, afin d’atteindre ce niveau de dialogue non codé et d’apporter le calme, la compréhension, l’harmonie dans le couple, nous nous devons également de nous harmoniser avec nous même.

Une fois cette capacité à percevoir notre énergie acquise (ou en cours d’acquisition) , il « suffit » de découvrir comment  l’envoyer vers l’avant, de la redescendre dans le bassin, de l’emmener vers le haut, vers les côtés  pour avoir cette sensation de centaure sans pour autant avoir utiliser nos mains, nos jambes, notre assiette, pour que notre dialogue intériorisé soit entendu par nos chevaux. C’est juste un peu de magie dans ce monde de brute. La facilité de ce dialogue auprès d’un cheval est impressionnante. Ils n’attendent que ça et son prêt à nous ouvrir leur monde dans une attention supérieure à la capacité du plus commun des mortels.

Je commence à toucher à ce dialogue et de jour en jour, cette découverte magique et enivrante me pousse toujours et encore à prendre soin de moi, de mon physique, de mon mental. C’est une  révélation grisante qui est en train de devenir une drogue qui me pousse à aller toujours plus loin dans le perfectionnement de mon propre corps,  afin que l’harmonie qui est né avec Pakita grandisse pour son plus grand plaisir … et le mien !

A la base, le chantier était de taille. Sortie d’une dépression due à l’histoire de ma vie, je me suis battue jour après jour avec moi même afin de soigner mes plaies à l’âme et mes vieilles douleurs somatiques. Je dois beaucoup à Pakita. Elle m’a ouvert son monde, et à travers ma passion, elle m’a fait renaître à une nouvelle perception de la vie.

L’agressivité de nos débuts n’était que pur dialogue pointant du doigt mon propre dysfonctionnement vital… le cheval miroir de nos émotions…

Je suis de plus en plus triste de voire des chevaux non compris dont leur dialogue est pris pour de la dominance, de la mauvaise volonté et que leurs cavaliers cherchent à lobotomiser dans la contrainte pour faire taire ce miroir génant qui les remet face à leur propre ignorance, ou manque de désir de se remettre en question eux même….

L’équitation peut devenir un vecteur de développement personnel puissant. Les chevaux  sont des éponges à émotions et à travers leur comportement, ils savent pointer du sabot NOS problèmes. Il me vient souvent à me demander ce que l’on pourrait bien leur apprendre lorsqu’il suffit de faire sur nous même pour être compris dans une attitude, un mouvement pouvant aller même  (soyons fou … les rêves nous font grandir ! ) jusqu’au piaffer.

Le chantier est encore en cours depuis 3 ans,  avec des hauts, des bas, quelques découragements passagers. Mais une chose est sure, je dois beaucoup à Pakita et chaque jour apporte son lot de merveilleuses découvertes offert comme des cadeaux en réponse à mon évolution personnelle.

Quelques projets de stage sur les découvertes énergétiques et de séances shiatsu en vu me font baver d’avance sur les découvertes que je vais encore faire …

Advertisements

8 réponses à “La magie du dialogue énergétique … une puissante source de développement personnel

  1. bonjour,
    merci pour vos écrits passionnants qui font totalement écho à ma « trajectoire équestre », vous intellectualisez formidablement bien des phénomènes qui nous bouleversent et nous changent à jamais…
    …c’est mon 1er cheval, un petit espagnol au grand coeur ayant fait + de 10 ans de mise à mort dans les arènes, qui m’a mise sur la voie… je lui dois TOUT.

    les perspectives entrouvertes transpirent un optimisme qui me transcende ! merci à vous

    • Merci pour votre merveilleux témoignage, Marine. 🙂

      Je me rends compte que nous sommes de plus en plus de cavaliers à découvrir et vivre cette découverte aurpès de nos chevaux.

      Nos chevaux oseraient il nous dire qui ils sont ? 😉

    • Bonjour,
      Merci pour ce petit message 🙂
      Le couple continue à vivre son rêve 🙂
      Des articles à venir, avec toujours plus de découvertes et de compréhensions nouvelles des interactions humains/chevaux, mais également humains/humains. Mes écrits sur ce blog n’étant que des compréhensions personnelles, avant de mettre des mots sur ces concepts, je me dois de les vivre à 200 % ! … ce que nous faisons avec toujours plus de connections « animale » et un plaisir partagé accru de jour en jour. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s