Lorsque les chevaux nous parlent – Langage corporel et équitation biopositive – Klaus Ferdinand Hempfling

hemfling 2

Mot de l’éditeurCe livre est le fruit des nombreuses années que Klaus Ferdinand Hempfling a passées à communiquer avec les chevaux les plus variés. Pour la première fois, il explique de A à Z la relation naturelle qu’il a établie avec les chevaux, et guide le lecteur jusqu’au coeur même de la psyché équine. Le langage corporel qu’il a développé est compréhensible par les chevaux de tous types et de toutes races. Grâce à des photographies détaillées, cet ouvrage vous enseigne les bases de la communication et vous accompagne jusqu’à l’équitation naturelle la plus belle et la plus avancée qui soit, pour une relation de confiance et de complicité avec votre cheval. 

Un livre indispensable pour tous les cavaliers et amoureux des chevaux, quelle que soit leur discipline.

Qu’il est difficile de parler de cet ouvrage !! Cela fait plusieurs fois que je m’y mets et que je me décourage tellement les concepts sont à la fois si évident mais si « particuliers » dans le monde équestre actuel.

« On ne connait pas le cheval par ce qu’on le veut … on connait le cheval par ce qu’on a d’abord appris à se connaître soi-même »

Un shéma qui résume bien le contenu de ce livre :

iceberg de l'équitation KFH

J’ai lu et beaucoup apprécié « Danses avec les chevaux » (qu’il faut que je relise avec le recul de mes dernières découvertes). Mais dans ce nouveau bouquin, présenté comme une suite dans sa bibliographie,  Hempfling nous livre ses « secrets » avec beaucoup plus de sincérité et de profondeur. Toutefois, j’aurais  aimé parfois, un peu plus de modestie dans ses propos car cela m’a fait sentir, à maintes reprises, dans la peau d’un lombric ignorant … mais bon, dans les lectures, il faut toujours faire abstraction de ce qui nous déplait pour n’en retenir que le principal… et Puis, Hempfling peut se permettre d’être fière de ce qu’il a mis au point durant toutes ses années d’expérience. Pour en arriver là, Il ne cache pas que cela nécessite deux heures de pratique quotidienne en terme de travail sur soi.  On a pas tous, envie non plus, de lui faire concurrence ! hein … Si je peux déjà prendre conscience de quelques concepts afin de me les approprier dans mon quotidien avec Pakita, ça sera déjà pas mal !!

Souvent appelé pour des chevaux difficiles, voire dangereux, sa capacité à se positionner en humain réconfortant pour le cheval, en quelques minutes,  laisse envieux. (moi j’ai galéré 3 ans avec Pakita grincheuse … ça ennerve ! et ça donne envie d’en savoir plus. D’autant que ses interventions ne laissent rien paraître de visuel… et pour cause, il est arrivé à l’apogée de son langage corporel et énergétique, ainsi que d’un savoir-être poli, rassurant, empli de compassion. Les codes n’ont plus lieu d’être … et les chevaux le suivent …

Klauss Ferndinand Hempfling nous livre dans cet ouvrage l’essence même de ses convictions basées sur sa propre expérience des chevaux. Sa spécialité fait de lui un dresseur quelque peu à part… on aime ou on aime pas. Nous avons conscience que notre attitude corporelle et mentale joue sur l’attitude corporelle et mentale du cheval … ou pas !   Ca tombe bien …  je suis en plein dans cette cherche … 🙂

C’est une véritable bible sur le savoir-être authentique avec les chevaux… un retour aux sources où Hempfling nous rappelle que le cheval était, tout comme nous l’avons été, un animal libre et naturel (au sens premier du terme)… Contrairement à nous qui « sommes dans   l’obligation » de tenir un rôle dans la société et de « tenter » de tous contrôler, tous organiser. Une petite piqure de rappel importante afin de rentrer dans la perception et les besoins de nos amis à quatre sabots… bien loin des sports équestres et de l’utilisation commerciale ou narcissique que l’humain  a tendance à en faire. Ca plante le décors dés la préface …

 Ce livre n’est pas une méthode d’équitation où si nous mettons le doigt là, et le pied, là, le cheval doit faire « ça » …  Si vous cherchez des recettes d’équitation simplistes, passer votre chemin … L’apprentissage est destiné au cavalier et non au cheval. Très loin des méthodes à la mode, ces écrits font appel à des notions  emprises à l’ixopraxie (cf l’article de JC Barrey) à la CA (même si ces deux mots ne sont jamais prononcés…). Il est bel et bien question de développement personnel du cavalier… de ressenti, de sensibilité, d’authenticité, de naturel, de décontraction, d’éveil corporel, de vivre l’instant présent, de centrage, d’ancrage au sol … tous ce que nous avons perdu en devenant des adultes qui veulent toujours diriger la nature…  et que nous devrions retrouver pour un dialogue harmonieux et facilité avec les chevaux…

« La relation authentique et originelle avec les chevaux n’a jamais été un sport, mais un exercice mental, la quête d’une rencontre ou d’une union spirituelle »….

Ce livre m’a rappelé les concepts d’équitation centrée de Sally Swift où seule la bonne position sans contraction musculaire permet un dialogue clair dans la décontraction mentale et physique du cavalier qui mènera bien sur à la locomotion décontractée,  volontaire et harmonieuse du cheval. Position qui permettra également l’utilisation mesurée de sa propre énergie comme dialogue à part entière avec les chevaux, dans des gestes doux. Cette notion se rapproche aussi de la méthode Alexander …

 Il m’a rappelé aussi la petite phrase « le cheval est notre miroir ». Hemplfing revient à l’importance du mimétisme dans la relation homme/cheval… (Tiens tiens … j’ai déjà entendu ce conseil quelque part ;)). Le mimétisme est en réalité dans les deux sens. Mais c’est au cavalier d’engager cette « conversation » en premier en imitant le cheval, sans intervenir.

Il m’a surtout fait prendre conscience de l’importance de mon attitude corporel et de MA décontraction dans le dialogue mutuelle cavalier/ cheval. Je suis en plein tests sur l’ixopraxie et cette lecture ne pouvait pas tomber mieux. Cela a amplifié mon désir de recherche vers la perfection du mouvement … de mon mouvement, qui permettra à Pakita de perfectionner le sien par simple mimétisme naturel.

Il s’agit d’être comme un enfant : ni plus, ni moins … 

Sans aucune force ni aide mécaniques qui gâcheraient tout … 

En un mot, il m’a rappelé mes cours avec ma coatch préférée ( 535523 ). Il a éclaircie des points que je travaille depuis des mois. Il m’a permis de prendre pleinement conscience de quelques concepts que j’avais peut être un peu trop minimisé n’ayant pas pris la vrai mesure de l’importance qu’ils avaient dans le dialogue quotidien que je recherche avec Pakita. Les quelques tests déjà proposés à Pakita sont plus que convainquant … juste en ayant changé l’engagement de mon bassin (à pied, comme à cheval), je vois déjà une différence énorme dans l’équilibre et le rassemblée de Pakita …

« Vous ne pouvez pas « apprendre » à monter à cheval, vous pouvez seulement rêver et ressentir que vous montez à cheval » 

Un chapitre a particulièrement retenu mon attention : le rassemblé naturel …  Cela fait partie de mes recherches actuelles. Ma prof me dit souvent « fais sur toi » … mouai, mais je sais pas me rassembler moa, je suis bipède ! Alors j’ai bien pensé à me mettre à quatre pattes, mais pas sûre que j’arrive à suivre les allures de Pakita … Ce livre est enrichie d’une multitude de photos et je pense (je dis bien je pense… l’avenir me le dira) que j’ai compris deux, trois trucs sur mon actuelle attitude corporelle qui ne me permettait pas de « me rassembler »… 😉

« Tel que je le vois, le dressage est donc la tentative de transformer en mécanique un être naturel »

Un livre à digérer, à relire …  pour les mois à venir …. Un livre à conseiller à 200% si votre quête passe la conscience de votre corps et de votre mental,  dans votre relation aux chevaux. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s