Cheval sur les épaules : dérives et bidouillages … coup de gueule !

Je suis retombée avec effrois  sur une vieille photo du début de l’année 2011  … Cette photo me donne froid dans le dos … qu’est ce que je faisais subir à ma jument par pure ignorance, ou plutôt en appliquant bêtement ce que j’avais appris durant toutes mes années club ??   A l’époque, cette photo ne me choquait absolument pas. Mais aujourd’hui, je comprends mieux toutes les dérives de l’équitation que l’on nous enseigne et la masse de chevaux grincheux voire dangereux que l’on peut rencontrer dans les clubs… Ma jument avait de quoi être grincheuse avec ce que je lui demandais de faire et qu’elle était dans l’impossibilité physique de réaliser !

Voilà ce qui arrive sur un cheval qui se mobilise naturellement sur les épaules  : Nous pensons remonter l’avant main, mais c’est l’encolure qui remonte, le dos qui se creuse Dans cette attitude le cheval est dans l’incapacité physique d’engager ses postérieurs… Une dérive ! et une …. !!!!

dos creux

Par ce que l’évolution d’un cheval passe par une remise en question personnelle avant tous, je peux me permettre de faire mon auto-critique !!!

Il y a 3 ans, j’étais persuadée que je savais monter, fière de mon niveau 2d degré … mais je ne savais rien de la locomotion d’un cheval, puisque c’est à se demander si ce n’est pas un sujet tabou dans les clubs. On nous apprend à tenir sur un cheval, à le maîtriser coûte que coûte quitte à sortir l’artillerie lourde si il ne veut pas faire où si son attitude n’est pas celle attendue… bref ! à le contrôler dans la contrainte. Comme si nos petits muscles allaient pouvoir porter quelques 500/600 kg… mouarf ! quelle supercherie !

J’ai souvenir de ces reprises où nous descendions satisfait de notre cours et de ce que nous avions réussit à faire faire à nos chevaux, les bras tombant, les jambes flageolantes, suivies de 3 jours de courbatures ! … à l’époque, je pensais que l’équitation c’était un sport … et pour cause, personne ne m’avait démontré que cela était un art et non pas un combat sportif  !!

Il faut préciser que dans une grande majorité de club, on nous donne à monter des chevaux dont le dressage pourraient être comparable à la mécanique d’un char d’assaut. Les jeunes chevaux à peine débourré doivent être placer à grand coup de mors dans le bec. Ils doivent savoir prendre le galop du pas …  Et les plus anciens sont tellement blasés aux jambes et « dures » de la bouche que faire quoi que ce soit, nous demande une force musculaire surhumaine. Ce n’est d’ailleurs pas pour autant malgré leur âge que qui que ce soit à pris le temps de leur apprendre à se tenir en équilibre… mes souvenirs de jeunes cavalière se résume à un sport musclé bien loin de mes rêves de gamine !

Paradox : On nous apprend à monter via nos muscles et on nous laisse penser que nous pourrons de cette manière obtenir un cheval léger à la main et léger aux jambes … Oui oui oui …. Trés loin de l’harmonie dont tout le monde rêve !!!

Résultat :  Que cherchons nous lorsque nous réalisons nos rêves de devenir propriétaire ? Nous appliquons bêtement tous ce que nous avons appris pensant que l’on sait faire notre diplôme dans la popoche  …. et voilà le résultat sur cette photo !!!

Je ne me permettrais pas d’aller chercher d’autres photos avec d’autres cavaliers. Mais malheureusement, je ne suis pas la seule à avoir eu ces attitudes d’exigences avant même de savoir que le dressage d’un cheval ne passait pas par les actes, mais par une longue préparation physique. Sortis de club, nous n’avons aucune idée de ce qu’est la bonne locomotion. Nous passons notre temps à voire des chevaux fonctionner à l’envers, sur les épaules, le dos creux harnacher de ficelle pour les maintenir montables… ce qui devient (logique !) LA normalité d’une grande majorité de cavaliers. On  nous apprend à contrôler et non pas à dresser nos chevaux !

Un avantage…  quand on a la chance de goûter aux sensations d’une belle locomotion avec un cheval équilibré et dans l’impulsion, nous avons l’impression de monter un nuage tellement nos vieilles habitudes de brutes épaisses sont ancrées dans nos souvenirs. C’est un émerveillement de chaque instant, une renaissance. J’ai l’impression que ma vie de cavalière à commencer à seulement 42 ans.. une deuxième jeunesse quoi  !

Certes, on nous susurre à l’oreille quelques beaux principes : le cheval doit avoir son avant main remonté et il doit engager ses postérieurs. Oui, mais avec ça, on est bien avançé !! comment y arriver avec un cheval sur les épaules et le dos creux ?  Actuellement, c’est à chacun de faire ses propres recherches. Car même dans les livres des plus grands maitres, vous allez y lire de sublimes concepts qui font baver. Mais nul part dans ces même ouvrage, on nous donne la bonne recette (patience, préparation physique, humilité, douceur) …. quelques années de travail avant de savourer les sensations mises en mots.

Toute action se voulant mécanique sur un cheval non préparé engendre le blocage d’une autre partie de son corps… de quoi tourner en rond …

Cette photo de moi et Pakita quelques 3 ans en arrière représente toutes les dérives actuelles de la majorité des enseignements reçus en structures équestres. Par chance, j’ai eu une jument qui pouvait se montrer dangereuse si j’allais trop loin dans mes contraintes… mais que se passe t’il pour la majorité des gentils chevaux qui acceptent tous sans broncher ? Vraiment, nos chevaux sont des êtres exceptionnellement gentils pour supporter toutes nos exigences de cavaliers incompétent ..

Un triste constat : j’ai perdu quelques 20 ans à user mes fonds de culottes sur des dizaines de chevaux et c’est seulement maintenant que je découvre le bonheur de monter un cheval dans une locomotion juste, en équilibre et en totale harmonie avec mes infimes demandes … Triste constat et quelle perte de temps ! A quand un enseignement juste incluant autre chose que d’acquérir une assiette stable (encore que sur un cheval déséquilibré, les sensations sont erronées…)  à la portée de TOUS les cavaliers de loisir ? Pourquoi ne pas commencer sur de bonnes bases ? … quel temps de perdu …

Petit coup de gueule qui fait du bien !!! …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s