L’échelle de progression … cela vous cause ?

La FFE représente l’échelle de progression du dressage sous cette forme.  Les 6 fondamentaux de l’équitation classique dans la justesse y sont représentés  :

echelle progression

Le texte complet du programme de l’échelle de progression publiée en 2011 est sous ce lien : http://www.cfjd.com/REPERTOIREPDF/2011/GF-Dressage-Echelle-Progression-V10-AF-juin2011.pdf (à lire absolument …)

Quelques extraits :

L’échelle permet :
de préserver l’intégrité physique et le moral des chevaux, tant
au cours de la progression du dressage que lors des séances
de travail,
– d’optimiser l’emploi des assouplissements en centrant
davantage l’attention du cavalier sur les qualités à
développer, plutôt que sur les mouvements ou les aides à
employer,
– d’évaluer objectivement et de manière partagée par tous,
notamment entraîneurs et juges, la qualité du travail ou d’une
performance,
– de communiquer avec des références et une terminologie
communes

Le but du dressage est de transformer le cheval en un athlète
confiant et attentif par le biais d’une éducation harmonieuse.
Quelle que soit la discipline, le cheval bien dressé apparaît non
seulement « calme, en avant, droit », mais aussi comme
décontracté, souple, et volontaire.
Ces qualités se manifestent tout à la fois par :
– la correction des allures, franchise et régularité,
– la qualité du contact sans résistance,
– la légèreté de l’avant-main dont l’origine est l’impulsion et
l’équilibre,
– l’harmonie et l’aisance des mouvements.

La progression est ordonnée en trois grandes phases dont l’ordre
ne saurait être modifié :
1. la construction des bases : compréhension et confiance du
cheval envers son cavalier, en visant prioritairement la
correction des allures, la souplesse, la décontraction et la
qualité du contact.
2. le développement de la propulsion dans le respect des bases,
donc en veillant à la locomotion, la souplesse, la qualité du
contact et la rectitude.
3. le perfectionnement de l’équilibre qui, d’une part, s’appuie sur
la propulsion et la rectitude, et qui, d’autre part, vise le
rassembler et l’expression

Pour apprécier la qualité du contact et constater que le cheval est
bien « sur la main », il ne suffit pas d’observer seulement la tête et
l’encolure. Il faut aussi évaluer le cheval dans son ensemble, sa
perméabilité aux aides, sa rondeur, et sentir que l’impulsion vient
bien jusqu’à la main en passant « par le dos » et « par la nuque ».

Durant mes recherches, j’ai également trouvé cette échelle sous une forme plus plus attractive :

echelle dressage

Cette échelle représente un « modèle » de notation lors des épreuves de dressage. Selon l’âge des chevaux et l’épreuve concourue, les juges doivent se baser sur cette dernière pour leur notation.

Age minimum du cheval pour participer aux différents niveaux de reprises : (Source FFE)

Pour participer en Amateur 2 et 3, l’âge minimum est de 5 ans.

En Amateur 1, il est de 6 ans.

En Amateur Elite, Pro 2 et 3, il est de 7 ans.

En Pro Elite et Pro 1, il est de 8 ans

Niveau de l’échelle de notation prise en compte pour la notation des différentes épreuves :

Elevage  (Cheval = 4 ans minimum) = Niveau 1

Jeunes chevaux 5 ans (âge minimum) = Niveau 1/2

Jeunes chevaux 6 ans (âge minimum) = Niveau  2/3

Reprises amateurs 1, juniors (Cheval = 6 ans minimum)= Niveau 3, 4

Reprises pro, jeunes cavaliers (Cheval = 7 ans minimum)  = Niveau 4/5

Reprises pro petit tour puis grand tour  (Cheval = 8 ans minimum) = Niveau 5/6

Donc, si l’on se référe à l’âge minimum associé au niveau de l’échelle de progression,   :

De l’âge de 3 ans (débourrage courant, mais trop jeune …) à l’âge de 5 ans, le seul travail demandé au jeune cheval est la régularité dans ses allures (recherche de l’équilibre, de la cadence …etc…)  et l’extension d’encolure pour l’assouplissement longitudinal… 2 ANS DE TRAVAIL !

De l’âge de 5 ans à l’âge de 6 ans : Apprentissage du contact et de l’impulsion … 1 ANS DE PLUS !

De l’âge de 6 ans à l’âge de 7 ans : travail sur la rectitude et début du travail des deux pistes qui amenera progressivement le rassembler … 1 ANS !

Si nous comptons bien, il faut 4 ans minimum à partir du débourrage du poulain jusqu’à son premier « vrai » rassemblée.

Ma prof m’a toujours parlé de 3 ans de travail minimum pour que l’on puisse commencer à aborder le dressage à proprement dit… je retrouve totalement cette notion dans le temps sur ce document.

Plusieurs questions me viennent à l’esprit ….

Déjà, où ? quand ? comment ? durant quel enseignements ? dans quelle structures équestres actuelle ? … pouvons nous apprendre cette échelle de progression selon l’âge du cheval dans l’art équestre ?  … C’est la première fois que j’en entends parler.

Est ce que cette échelle est distribuée durant l’instruction des moniteurs ? A voire enseigner certains, c’est à se poser des questions…

Pourquoi ces précieuses information pour la santé physique et morale de nos chevaux ne sont ils pas largement divulgués ?

Faut il vouloir faire du haut niveau pour avoir accès à ces bons enseignements ? A t’on le droit de « casser » nos chevaux sous prétexte que nous sommes des cavaliers de loisir ?

Des discussions fusent de partout concernant la bonne évolution du cheval dans son intégrité physique et mentale. Ce texte émanant de la FFE est à distribuer largement dans toutes les structures équestres. Si seulement, les cavaliers avaient un peu plus conscience des besoins et des capacités de leur chevaux selon l’âge, on verrait surement moins d’abus.

Les terrains de concours sont le miroir de l’équitation actuelle. Beaucoup de jeunes cavaliers s’en inspirent …

Advertisements

3 réponses à “L’échelle de progression … cela vous cause ?

  1. Ouahhh, c’est fou ce que tu nous expliques !!!
    Merci à toi, nous avons vraiment besoin de diffuser cette information très largement !!! … reste à savoir si tout le monde sera prêt à l’entendre :((

    • Comme tu dis … ce n’est pas une partie gagnée d’avance ! Peut être qu’à force d’en parler, les esprits s’ouvriront pour plus grand plaisir de nos loulous 😉
      Il faut savoir avoir l’esprit critique surtout sur ce que nous apprenons en club 😉

  2. Pour répondre à l’article oui c’est distribué durant l’instruction des moniteurs et on nous fait d’ailleurs travailler en ce sens 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s