La difficile communication humaine en équitation … ou les guerres de clochers…

Assoiffée de connaissances et de rencontres avec d’autres cavaliers, c’est avec optimiste que j’ai participé par le passé à des groupes de discussions sur le net, ainsi que dans la vrai vie. Mais c’est avec grande déception que j’ai pris conscience des difficultés à échanger entre  passionnés particulièrement dans le milieu équestre.

J’ai pensé à une époque que tous les tous les amoureux de ce formidable animal qu’est le cheval,  se réunissaient pour parler de leur passion et pour avancer ensemble vers une meilleure équitation, un respect accru de nos amis.

J’ai rêvé que chacun pourrait apporter sa propre expérience en toute sincérité afin de mettre de l’eau au moulin pour les autres, et ce dans le respect et la tolérance.

J’ai rêvé d’une équitation qui pourrait être un condensé de tous  ces échanges (et peut importe la discipline/la méthode) desquels, je ne prendrais ce qui me causerait pour ma propre problématique du moment avec Pakita.

Mais voilà, j’ai oublié un détail …. Je ne me trouvais plus face à la sincérité et à la simplicité d’un cheval…

Intolérance, jalousie, moqueries, critiques ouvertes, et même parfois,  insultes et idées extrêmistes,  pouvant aller jusqu’à de véritables gueguerre de clochers formant des clans, voilà la réalité que j’ai malheureusement souvent constaté.

Me serais je trompé ? Je ne le pense pas, car je sais que chaque cavalier passionné rencontré, et ce, même dans les divergences d’opinion, font au mieux pour leur compagnons. C’est bel et bien le dialogue entre humains qui pose problème. D’autant que la plupart du temps, les pinalleries sont souvent le fruits de désaccord sur des détails insignifiants.

Il est dommage qu’une grande majorité de cavaliers pensent avoir LA vérité au point d’en écraser les autres. Pourtant, un cavalier n’a pas assez d’une vie pour apprendre des  chevaux. C’est à mon sens une véritable école d’humilité. Comment pourrait on penser que ça y est « nous savons » et comment pouvons nous dire « jamais ». Chaque cheval a ses propres handicaps, ses propres capacités, sa propre évolution, sa propre empathie, sa propre énergie… bref ! ses propres besoins. Et il n’existe pas UNE méthode universelle (ça se saurait) , mais autant de méthodes qu’il existe de couple cheval/cavalier. Chaque cheval est différent et aura besoin d’une méthode ou même d’un bout de méthode à un moment ou à un autre  de sa vie pour évoluer. L’évolution n’est pas uniquement destinée au cheval. Il faut savoir rester ouvert et savoir garder un esprit critique (dans le sens : « Qui examine attentivement les choses avant de porter un jugement ou de faire un choix « )

Il m’aura fallu un peu de temps pour me rendre compte que mon rêve n’était qu’utopie. J’ai toujours tendance à croire que la nature humaine ne peut  pas être autant superficielle. Mais j’ai été contrainte de me dire « pour vivre heureux, vivons cachés ». J’ai choisi de me recentrer sur LE rêve qui je sais ne me décevra jamais : Pakita ! Et de poursuivre mon chemin en écoutant ma jument et en évitant de me laisser distraire.

DSCN0317rs

… et encore, je ne rentre pas dans les guerre de mors/sans mors ; pieds nus/pieds ferrés ; éthologie/classique ; renforcement positif/renforcement négatif … et j’en passe ! la liste serait bien trop longue et chacun voit midi à sa porte …

Heureusement, quelques exceptions font la régle. Je remercie le petit groupe d’amies fidèles avec qui ‘j’ai grandie » ces dernières années dans ma relation avec Pakita et dans mes connaissances équestres. Merci pour votre écoute, votre soutien … et de me supporter tout simplement en toute tolérance … Vous êtes ma famille équestre !!

Advertisements

7 réponses à “La difficile communication humaine en équitation … ou les guerres de clochers…

  1. C’est toi qui est dans le vrai.
    Je vis la même chose dans mon chemin vers le cheval… j’ai vraiment du mal avec les « hommes » de cheval que je trouve arrogants, durs, figés dans leurs croyances. J’ai rencontré grâce à internet quelques personnes ouvertes, souvent autodidactes, qui disent ne rien connaître mais juste être à l’écoute du cheval. Je reste en contacte avec elles. Elles m’enrichissent bcp. Tu fais partie de celles là !!! Bon courage, Sylvie

    • Bonjour Sylvie,

      Merci à toi pour ton témoignage…

      Je suis toujours ravie de rencontrer des passionnés de chevaux qui n’ont qu’une optique : rester toujours et encore à l’écoute de son cheval, peut importe la discipline, le niveau d’équitation, le désir de monter ou pas, même… car certains aiment les chevaux pour ne « rien faire de spécial ». Je navigue entre ces deux mondes. Je suis passionnée de dressage (loisir, je le précise, mais c’est pour moi une forme de communication dans le plaisir mutuel au quotidien) mais pas au détriment de ma jument. On peut pratiquer le dressage tout en respectant et en attendant son cheval. Pakita passera toujours avant tous ! Je suis tout autant passionnée par les précieux moments avec Pakita où l’on ne fait « rien » car c’est durant ces moments qu’il se passe, en fin de compte, le plus de choses….

      Je sais qu’il existe d’autres cavaliers dans la même optique que moi. Mais c’est vraiment avec tristesse que je me suis aperçue que ces cavaliers là ne se trouvaient pas sur les groupes de discussions internet… Arrogance, voilà le terme approprié ! Tous ce qui nuit à une bonne relation avec les chevaux, tout compte fait …

      L’intolérance et les esprits fermés ne sont pas pour moi signe d’évolution…

      J’ai souvent constaté que les personnes critiquent sans même avoir pris le soin de se mettre à la place de l’autre, d’en connaitre les raisons, d’apprendre sa méthode avant de pouvoir dire « ce n’est pas ce que je cherche ».

      Je viens d’un monde classique. Je suis passée par les méthodes éthologiques (Parelli) car à un moment de notre relation avec Pakita, il a fallu que je débloque notre relation. Je suis retournée vers le dressage, car j’ai rencontré ma prof (rare !) pour qui le dialogue du cheval est primordial si l’on désire atteindre nos rêves… et c’est une évolution qui m’a permis d’atteindre encore une autre réalité car le mot « dominance » ne sonnait plus juste à mon oreille…. un cavalier et son cheval doit être en perpétuel évolution. On ne devrait pas se permettre de juger les autres…

      • Tu as bcp de chance d’avoir trouvé une prof qui partage ta vision de la relation au cheval !!!
        Cela fait à peine 3 ans que j’ai décidé de prendre des cours d’équitation « classique » et je ne connaissait rien au chevaux ni au monde qui l’entoure.
        Ce que j’ai découvert m’a bcp déçu. J’ai vite arrêté.
        J’ai pensé trouver ma voie en me formant à l’équitation « éthologique » mais là encore j’ai vécu des déconvenues…
        Je réalise aujourd’hui comme toi qu’il y a du bon et du moins bon dans toutes les pratiques, dans toutes les méthodes. En fait il n’y a AUCUNE méthode !!!! Il n’y a que la relation. Celle entre toi et UN cheval, entre toi en UN professeur. Soit l’alchimie est là soit elle n’y est pas. Il faut faire LA bonne rencontre.
        Aujourd’hui je cherche encore ma voie. Je souhaite trouver mon compagnon équin car j’ai acheté une maison avec un terrain pour l’y accueillir, lui et un autre. Je lis, j’écoute pour trouver les meilleurs conditions pour sa future vie à mes côtés.
        J’ai pensé monter en licol, puis ne plus jamais plus monter et uniquement faire du « travail » au sol et des balades à pied avec lui. Mais l’envie de partager une complicité « sensorielle » accueillie sur son dos m’attire encore. Alors je cherche quelqu’un pour m’y aider. Je n’ai pas encore trouvé (ni le compagnon, ni la personne !).
        Pour l’instant je me forme pour devenir praticien en shiatsu équin car c’est la reconversion dont je rêve. C’est une belle école que de soigner les chevaux, de les découvrir dans leurs différents mondes et d’en découvrir tous les acteurs.
        C’est mon amour pour du cheval qui me pousse à continuer quand le moral n’est pas fort ainsi que les rencontres comme avec toi aujourd’hui.
        Si tu le souhaites nous pouvons continuer à échanger sur facebook pour que nous partagions nos belles rencontres 🙂

      • Je te comprends totalement … trouver actuellement une équitation qui correspond à ce que tu recherches, c’est encore chercher une aiguille dans une botte de foin 😉
        Je vois tout à fait le monde vers lequel tu souhaites évoluer puisqu’il semblerait que « mon » monde s’en rapproche beaucoup. Rassures toi, ce monde existe… mais nous sommes encore trop peu à le savoir ! et pourtant une grande majorité le cherche. Depuis que c’est devenu mon monde au quotidien avec ma jument, curieusement, elle a fini ses crises d’agressivité … hasard ?
        Shiatsu est une formidable reconversion… j’ai des amis qui suivent également cette voie. 😉
        Et oui ! il existe une manière d’aborder et de monter à cheval dans le respect total… testé et approuvé ! Même (et surtout) pour ma discipline de prédilection : le dressage. L’image du centaure n’est pas qu’un rêve !
        Bien sur que l’on peut échanger entre passionnés… par contre, tout comme le monde internet public en général, je mets que trés peu d’information sur Facebook me concernant… mais cela peut être un bon point de départ pour papoter … 😉

  2. Dingue comme je me retrouve dans vos propos, je côtoie bien malgré moi ce genre de personne, qui pense détenir LA vérité, qui pense mieux connaître les chevaux mieux que tout le monde et qui se dit ouverte à tout mais qui manque cruellement d’humilité et de tolérance malgré ses dires ! C’est assez fatiguant à vrai dire…
    Donc je vous rejoints complètement à ce sujet ! Profitons à fond de la belle relation que nous offrent nos chevaux 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s