Quelques mois maintenant que Pakita est travaillée en selle environ deux fois par semaine, à raison d’une petite 1/2 heure à chaque fois. Et bien sûr, il est toujours hors de question de remettre un mors… pour quoi faire ?

Le reste du travail est : balade à pied pour le moral, clowneries pour le fun et travail en longe et à pied pour poursuivre sur la voie du rassembler. Travail à pied qui commence à inclure en fin de séance quelques foulées d’épaule en dedans. Mais comme toujours pour tout nouveau travail, avec parcimonie. Le but étant la compréhension du mouvement dans le calme et l’impulsion plus que la performance qui viendra d’elle-même par la suite.

J’ai fait appel à une personne qui pratique la CA qui a grandement contribué à une prise de conscience sur ses peurs montées. Peurs qui jusqu’alors se manifestaient par des défenses que l’on pourrait confondre avec de l’irrespect. Pakita a également eu une séance de shiatsu. On s’en serait douté, le plus gros travail à faire était du côté émotionnel. Et elle est sous fleurs de Bach (Etoile de Bethléem) depuis un peu plus d’un mois.  Son accident causé par la stupidité humaine est encore profondément ancré dans ses peurs. Mais nous y travaillons. Et chaque jour, elle me montre une confiance grandissante, surtout en selle.

Il y a quelques mois, montée, Madame Tronche en biais faisait son apparition et ça donnait ça :  méfiance, méfiance …

Montée 0313

Puis au fil des jours, Pakita a accepté de venir au contact de ma main. Elle s’est posée mentalement. Elle s’est rassurée et à accepter de me livrer une belle impulsion dans le calme et non plus dans la précipitation. Elle se met à réfléchir, à chercher des solutions à son propre équilibre au lieu de se mettre en défense comme elle le faisait avant.

Je peux maintenant commencer à travailler les transitions inter-allure, principalement au pas et au trot, puisqu’au galop, elle ne m’offre encore que 3 foulées d’affilée. Mais le calme et l’équilibre sont au rendez-vous, donc je m’en contente. J’ai pas attendu 5 ans pour tout foutre en l’air !

Dernièrement j’ai changé pour la énième fois (en 5 ans, on doit être à 6/7 selles !) de selle. Pakita fait 37 d’ouverture d’arcade (amplifié par le travail en extension d’encolure qui a musclé son dos) … en France, cela pose problème ! Mais pire encore, une saddle fitteuse m’a fait prendre conscience de la longueur du dos de Pakita. J’ai donc été obligée de vendre à regret ma Quantum de chez Deuber qui était un vrai fauteuil pour moi, mais qui était trop longue pour Pakita et qui la gênait sur les reins. Je me suis à nouveau (car par le passé, j’ai eu une Barefoot) dirigé vers le sans-arçon. Et là ! Révélation… Sous la Trekker Luxus, j’ai retrouvé toute la sérénité que je connaissais de Pakita lorsque je montais à cru.

Et voilà, une de nos première séance en Trekker…  J’avoue que nous commençons à goûter à l’harmonie. Tout devient juste du pur plaisir à deux … et ce n’est que le début !

(Désolée pour la médiocrité de la vidéo …)

Publicités