Compte rendu de stage : Approche à la Communication animale

ZoéIl y a deux semaines, j’ai participé à une journée hors du temps avec une personne qui fait du magnétisme et  de la communication animale.  J’ai rencontré cette personne pour ma jument. Pakita avait encore des soucis de locomotion malgré l’intervention régulière de différents ostéo. Suite à la première séance de magnétisme  qui remonte à mai 2012, la locomotion de Pakita a changé du tout au tout et n’a cessé de s’améliorer. Je suis également passé entre ses mains. Mon état de stresse permanent s’est nettement amélioré et je continues à y travailler…

Cette  journée fut  riche en rencontres humaines (un petit groupe de 8 personnes, dont des non cavaliers) et  riche en découvertes auprès de nos amis les chevaux.

Jusqu’à ce stage, j’avais bien entendu parler de communication animale, les forums étant plein de sujet de discussion concernant le sujet, mais je pensais qu’il fallait un don pour y accèder . Dans ma tête de blonde, je pensais que cela se limitait à une série de question auxquelles le cheval « répond »… j’étais loin de m’imaginer que l’accessibilité de cette « expérience » était ouverte (à moindre mesure bien sur… on est loin des questions/réponses) à tous. Durant cette journée, j’ai réalisé que nos chevaux nous renvoient en permanence des « messages ». Les plus cartésiens vont bien entendu se dire que « ben oui, on connait nos chevaux, on fait appel à notre raisonnement pour voire si ils vont bien, on regarde leurs oreilles, leurs yeux, leurs expressions …etc… » si si ! je l’ai fait … mais il y a parfois des faits troublant qui laissent penser que nos chevaux sont capable d’empathie ou même de télépathie. Il ne vous est jamais arrivé de vous dire « tiens je vais galoper » et avant même de poser la demande, le cheval est au galop ?  Alors oui ! esprit cartésien quand tu nous tient … « ben oui, mais le cheval sent nos muscles se mettrent en place en vue de donner l’ordre » …. humm ! A chacun ses convictions avec ses propres expériences, son éducation …etc…

Personnellement, cette journée m’a ouvert des notions dont j’avais quelques  idées, quelques  ressentis, et même dejà des convictions solides. Mais mon esprit cartésien me disait de rationnaliser les choses.

Une phrase que ma prof m’avait dit, lors de notre première séance en aout 2011 avait pourtant éveillée ma curiosité : « ta jument est trop codée » … ha ? par ce qu’il y a une autre manière de demander les choses ? Depuis un an 1/2, j’avais tout de même bien progressée dans ce domaine. Oui ! il y a d’autres manières de demander les choses à un cheval !!! Pour moi, cela était devenu une certitude et un état d’esprit quotidien…  J’ai pris conscience que l’intention que je mets dans une demande fait 80% de la compréhension et de l’obtention du mouvement avec ma jument. Mais j’étais encore loin du compte sur la signification de cette petite phrase que j’ai retourné des centaines de fois dans ma tête depuis ce jour.

Mais revenons au déroulement du stage …

La matinée était concentré sur des explications scientifiques (dont je tenterais de faire un article…). Qu’est ce qui amène un être humain à pouvoir percevoir la communication intuitive ?

L’après midi fut riche en sensations auprès des poneys du club et en échanges avec les autres participantes (ben oui hein !! c’est bien connu, ça n’intéresse pas les mecks ce genre de problème … ). Je ne me fais pas d’illusion, l’effet de groupe aidé par la générosité  et la compétence de notre formatrice, nous a permis à tous de nous détendre et de nous mettre sur les ondes du ressentis. Par  équipe de deux, l’idée était en posant nos mains à quelques centimétres sur le corps des poneys, de ressentir les zones douloureuses de ces pauvres loulous de club. Les poneys nous ont tout de suite porter une attention illimité, plus rien n’existait autour d’eux, à part l’échange mutuel de magnétisme.  Les deux poneys dont je me suis occupée se sont endormis, comme hypnotisés. Plus troublant encore, ma « coéquipière » (tout autant néophyte que moi) a trouver exactement les mêmes points douloureux que moi. Cela s’est manifesté différement selon les personnes. Au passage de nos mains, nous pouvions ressentir de la chaleur, des picotements, voire même des émotions ou des images. Personnellement, ce sont les sensation de chaleur qui ont prédominées.

Bien évidement, nous étions en apprentissage, nous étions loin de soigner réellement les poneys de maux tel que notre formatrice sait le faire. Mais il est évident que cette échange de magnétisme leur a apporté un certain soulagement, un peu comme l’effet d’un patch chauffant, j’imagine …

Ce qui m’a le plus surpris, c’est le bien-être que nous avonsn nous, en tant qu’humains,  tiré de cette journée. Je crois que je n’avais pas aussi bien dormi depuis des années !

Bref ! une journée intriguante qui m’a donné la conviction qu’il existe bel et bien quelque chose et que c’est à la portée de tous à partir du moment où nous trouvons la capacité de faire « taire » nos raisonnements et de faire « écouter » notre ressenti. Mais la première chose est bien sur d’y croire !

Est ce un hasard ? Quelque jours seulement après ce stage, ma chatte a besoin de moi. Je viens de vivre ces derniers jours une expérience troublante avec ma chatte. Elle a été accidentée avec des fractures sur la face  et ne mangeait plus. Elle percevait mon stress généré par ma peur de la voire mourir de faim sous mes yeux. Sur les conseils de la même personne, j’ai fait de mon mieux pour maitriser mon stress et lui donner envie de remanger (boire au moins !). Durant une journée entière, j’ai bu à coté d’elle, en pensant au plaisir que j’avais de me désaltérer. Le soir même, elle s’est jetté sur sa gamelle de lait malgré ses fractures du nez. (à savoir qu’un chat qui n’a plus d’odorat ne mange plus…) J’ai appris dans ce malheur,  la force des images mentales et tous ce que nous pouvons dégager comme inquiètude à travers notre stress auprès de nos animaux dont le mode principal de communication est le ressenti de leur environnement et des gens … la communication animale commence donc par là ! Tous n’est que travail sur nous même …

J’en avais déjà conscience, mais je n’en avais pas encore saisi totalement la force et l’importance de ces notions.

Deux semaines qui ont chamboullées ma perception de pas mal de choses… à digérer et bien sur à peauffiner en présence de Pakita …

Publicités

3 réponses à “Compte rendu de stage : Approche à la Communication animale

  1. Très intéressant ton texte j’ai vraiment prit plaisir à lire. Ils nous restent un peu de naturel en nous et bien que perdu face à ce grand conditionnement il est important de le retrouver pour communiquer avec nos animaux…

    • oui !! Faut pas désespérer, il reste encore de bonnes choses chez l’humain !!! lol .. on peut encore en tirer quelque chose !! Restes à faire évoluer les mentalités et nous vivrons peut être un jour (dans une centaine d’années !) dans un monde « presque » parfait …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s