La valse

Pakita a appris la valse de  manière très simple.  Elle avait appris à céder à la tension d’une longe. Elle avait été désensibilisé au passage de la longe derrière ses postérieurs. Le principal était acquis pour commencer l’apprentissage en toute sérénité.

Je l’enroulais dans la longe en totalité (d’où la nécessité de la désensibilisation), puis je revenais au niveau de sa tête. Je mettais alors une tension sur la longe en donnant un code et un mot (pour nous : la main qui tournait au niveau de sa tête et le mot « tourne »). Il ne lui a pas fallu longtemps pour comprendre qu’elle pouvait se libérer de la tension en tournant sur elle même.

A grand renfort de bonbons, l’exercice a très rapidement été compris. Plus je demandais, moins elle attendait la tension sur la longe. Un jour, j’ai tout simplement retirer la longe et je lui ai juste demandé avec nos codes. A ma plus grande joie, elle s’est déroulée de la même manière !!

C’est un exercice que je demande avec parcimonie. Cela nécessite un pivot sur les postérieurs contraire à sa rééducation. Nous nous amusons donc de manière très soft et très occasionnellement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s