Dresser sans-mors … la cession de mâchoire

… Qui de l’œuf ou de la poule ? …

IMG_5080rs

Les détracteurs du « sans-mors » en dressage avancent principalement l’impossibilité de demander une cession de mâchoire. C’est une évidence que l’on ne peut nier… « sans mors », c’est impossible !

Et pourtant, nous recherchons tous la décontraction qui permettra à nos chevaux d’avoir des allures plus brillantes, d’obtenir des mouvements plus légers … Je conçois que les cessions de mâchoires puissent accélérer le processus.

Mais … la cession de mâchoire est elle le seul remède aux contractions ?

Il faut garder à l’esprit que deux « écoles » s’affrontent sur cette nécessité… L’équitation ancienne attend du cheval qu’il manifeste sa décontraction par la mobilité de la mâchoire tandis que Baucher la considère comme un préalable à toute activité équestre.

La cession de mâchoire ne peut (et ne doit pas) être utiliser sur toute une séance. Elle doit être la réponse à une défense, une contraction à un instant T. Selon Baucher, elle s’effectue à l’arrêt.
Quel effet doit on attendre d’une cession de mâchoire provoquée sur le long terme? A quel moment les demander pour ne pas en abuser ?

Lorsque l’on monte sans mors, il est évident que nous ne pouvons pas nous reposer sur les concepts Bauchéristes. Nous n’avons pas la possibilité de provoquer les choses via un mors. Comment donc amener un cheval à la décontraction de mâchoire sans la provoquer ?

Autant de questions que je me suis posée lors de mon cheminement…

Au moment où j’ai atteins mon pic de questionnements, qui je l’avoues commençait à me prendre sérieusement la tête, j’ai vu ma jument m’offrir ces cessions de mâchoires lors d’une séance. On ne m’aurait pas menti ! c’est bel et bien possible sans mors… Ma prof me l’avait dit, mais de le voire a été un grand soulagement pour moi. Monter sans mors apporte son lot de doutes, car nous devons sans cesse nous battre contre les dogmes d’une équitation bien ancrées dans l’esprit de tous (moi la première !).

J’ai admiré cette cession de mâchoire comme un cadeau. Une récompense à tous ces longs mois de travail n’ayant pour seul but l’amélioration de sa locomotion, de sa rectitude, de l’activité de son arrière main, avec une recherche constante d’impulsion… à pied et sans mors … D’autant que cela me changeait de ses oreilles en arrière et de son rictus des lévres que j’ai connu durant les 4 premières années.
« En avant, calme et droit » n’était plus qu’une simple phrase. Elle commençait à prendre un sens.
J’ai su à ce moment précis qu’elle prenait vraiment du plaisir dans sa locomotion, tant mentalement que physiquement. Je me suis dit que nous arrivions vers la fin de sa rééducation fonctionnelle et que nous allions pouvoir toucher d’autres rêves…

J’ai également pris conscience que le travail que j’effectue sur moi même commençait à porter ses fruits et était perçu de manière positive par Pakita. En effet, je fais un immense travaille sur moi-même concernant ma propre décontraction. C’est pas gagné tous les jours, mais j’y travaille ! lol
Les séances sans (ou peu) de Cession de mâchoire offertes sont pour moi des mises en garde sur mon propre état d’esprit… trop d’exigence ? trop stressée ? trop contractée ? … pas assez de confort pour ma jument.

Comment sommes nous arrivé aux cessions de mâchoires offertes ?
Difficile, et long à expliquer. Ca serait vouloir résumer 1 ans ½ de cours avec ma prof.

Techniquement parlant, je ne saurais expliquer dans l’ensemble précisément son aboutissement. Autant la cession de mâchoire provoquée est un phénomène physique, autant celles que je vois au quotidien sont le témoignages d’un état d’esprit globale.
C’est l’association d’une multitudes de fondamentaux axés principalement sur le désir de voire Pakita prendre du plaisir dans son corps et dans sa tête, ainsi que toutes mes recherches en notion d’équitation centrée qui a fait la différence.
Tous le travail a été effectué à pied, en longe. Les séances montées de ces 18 derniers mois n’étaient qu’amusement.
Nous l’avons accompagné, encouragé dans le seul concept du renforcement positif. Elle a gagné chaque jour un peu plus d’endurance physique, ce qui au fils des jours lui a fait oublier son traumatisme. Elle s’est rassuré mentalement tout au long de l’évolution d’un programme de dressage adapté et progressif.
Nous lui avons appris jour après jour, l’utilisation de son corps, de son arriére main. Elle s’est accaparé son shéma corporel.
Le travail sur les barres au sol depuis 2/3 mois a renforcé sa sangle abdominale et lui a permis un début de basculement du bassin.
… bref ! beaucoup de notions sont entrées en ligne de compte…

J’ai toujours émis des doutes sur le fait qu’une cession de mâchoire provoquée puisse engendrer tous le bien qu’on en dit ; surtout un doute, sur la réalisation dans la justesse de cette demande.
Je préfére de loin constater la réelle décontraction de ma jument à travers une cession de mâchoire spontannée. Je suis au moins absolument certaine que sa décontraction est autant physique que mentale.

Cela fait maintenant partie intégrante du dialogue qui nous lie. C’est une sorte d’aboutissement, mais surtout la preuve  que nous sommes sur le bon chemin.  Il est maintenant évident que si nous revenons au mors pour plus de finesse, cela ne sera pas par obsession de la cession de mâchoire…

Publicités

3 réponses à “Dresser sans-mors … la cession de mâchoire

  1. Pingback: Cession de mâchoire et monte sans mors·

  2. Merci pour ce partage remarquable. J’utilise le mors par tradition et parce que je le trouve plus précis pour les différents effets de rênes mais ce qui est décrit là est tout à fait admirable et très inspirant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s