Mes motivations dans ce partage

thelwell calin

 

Ce blog est pour moi l’occasion de partager ma petite expérience en tant que cavalière-propriétaire pour qui le rêve n’a pas débuter idéalement.

 

Lorsque nous passons le cap pour devenir cavalier-propriétaire, nous nous imaginons déjà dans une relation toute rose avec notre futur compagnon. Ce n’est pas toujours le cas. Cela peu même se transformer en véritable défi.

Il y a 5 ans en arrière, je me suis posé beaucoup de questions avant même l’achat de ma jument. Quelle race ? Quelle discipline ? Quel âge ? J’ai tenté de ne rien laisser au hasard  pour me rapprocher de mon rêve. Puis une rencontre, un échange de regard et toutes mes belles priorités ont été effacées en une fraction de seconde. C’était cette jument et puis c’est tout ! Fini le raisonnement … Ne dit on pas que ce sont les chevaux qui nous choisissent ? Dans tous les cas, j’ai appris que nous ne choisissons pas nos chevaux par hasard..

J’ai pensé que mon niveau « club » 2d degré me permettrait de connaitre les chevaux… triste déshillusion ! Tous les chevaux n’ont pas fait 10 ans de club. Certains chevaux sont vivants et dans le désir de communiquer. Il m’a fallu tous réapprendre afin de choisir la bonne voie.

J’ai pensé que mon niveau « club » m’avait apporté toutes les connaissances nécessaires pour dresser ma jument. Erreur … j’ai appris à « conduire » un cheval, pas à l’écouter.

La première année fut un défi nouveau chaque jour. Le jeux était de ne pas repartir avec un bleu (parfois à l’âme…).

Les années suivantes n’ont été que « bidouillages » avec des idées prises à droite à gauche sur le net entre autre. J’ai essayé de faire de mon mieux pour trouver la relation que je cherchais avec ma jument. On a avancé tout doucement, mais surement.

J’ai pensé que la mode « éthologique » allait pouvoir nous sauver…  je n’y ai gagné qu’un regain d’autorité, face aux refus de ma jument. Autorité même que je fuyais en choisissant de quitter l’équitation « club ». J’y ai tout de même fait de jolis découvertes…

Une rencontre nous a sauvé… une dresseuse dont l’expérience et les connaissances m’ont fait découvrir encore un autre monde équestre. Ma demande était alors simple : je voulais que ma jument galope… au bout de 3 ans d’attente, quoi de plus légitime ! … Nous y avons gagné bien plus !

J’ai découvert le monde du dressage « juste ». Un monde bien loin des terrains de concours à mi chemin entre le vrai concept de l’homme de cheval et le dressage dans la légereté alliés à des fondamentaux de dressage « classique haute école ». Une école d’humilité et de simplicité… ce que je recherchais depuis toujours…

C’est un monde qui me faisait baver depuis toute petite. Et je ne pensais pas un jour y avoir accès. Encore moins, je l’avoues avec ma jument « handicapée ».

Sur ce blog, j’aimerais témoigner de mes connaissances toutes nouvelles en dressage, en locomotion, en relationnel … bref ! un monde que je pensais connaitre, mais que je découvre seulement depuis ces 2 dernières années.

J’ai juste l’impression d’avoir perdu mon temps en club…  Pakita a été mon professeur depuis 5 ans. Elle a eu le mérite de dialoguer avec moi et de me faire découvrir son monde. Monde qui est bien loin de la réalité que l’on nous apprend. Le dialogue fut parfois rude, mais elle m’a appris ses propres régles et les vrais notions de respect et de confiance mutuelles.

Je suis loin de vouloir me faire un nom. Je ne cherche pas de reconnaissance professionnelle. Je n’ai pas d’autres chevaux que Pakita. Je ne monterais toujours qu’en loisir. Je suis juste une cavalière parmi tant d’autres.  Mais j’aimerais témoigner en tant que passionnée que tous est possible ! On peut améliorer la locomotion de son cheval, juste pour son plaisir, juste pour le partage d’une relation vrai, sans pour autant vouloir prouver quoi que ce soit et encore moins se retrouver sur un carré de dressage … Les sensations que je découvre au jour le jour sont pour moi une révélation qui comble toutes mes attentes.

Nous n’avons pas besoin d’être sur le devant de la vitrine pour chercher la perfection. Ces recherches, je les dois à ma jument et je les ais faite pour ma jument. C’est dans cet esprit de partage simple que je fais ce blog. Je n’ai aucune envie de me comparer à une méthode, à un nom. J’ai juste trouvé l’équitation qui nous convient, sans aucune autre prétention …

J’ai galéré comme beaucoup. J’ai cherché et ce que j’ai trouvé dépasse toutes mes espérances.

Certaines choses, il faut le voire pour y croire, mais il faut juste y croire pour le voire 😉

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s