Evolution de la Horsenality de Pakita

 

 

La Horsenality est un concept « Parelli ».

Tous les chevaux n’ont pas le même caractère… on s’en doutait ! Encore que ce ne soit pas une notion apprise en club …

Parelli a élaboré un diagramme permettant de définir avec précision la personnalité des chevaux. C’est un concept très précieux, car bien souvent, les propriétaires n’ont pas une idée juste de leurs chevaux. Ils ne peuvent donc pas adapter leur comportement pour les faire évoluer dans le bon sens.

Deux catégories principales :

Les cerveaux gauche sont des chevaux sûrs d’eux, dont il faut renforcer le respect. Ils aiment mener le jeu. Nous nous devons donc d’imposer le respect avec justesse.

Les cerveaux droit sont au contraire des chevaux très craintifs qui peuvent se mettre à paniquer au point d’en oublier leur humain. Nous nous devons de développer la confiance.

Deux sous-catégories :

Les chevaux introvertis qui montreront une nonchalence dans tous ce qu’ils feront.

Les chevaux extravertis qui au contraire vont se satéliser dans des allures rapides.

La horsenality des chevaux peut évoluer avec le temps, le travail, la confiance, le respect…. vers le mieux … ou pas …

Un cheval peut également avoir une prédominance pour une horsenality  à un moment de sa vie, subir un traumatisme et développer une attitude opposée indispensable à sa survie.

C’est je pense ce qui s’est passé pour Pakita.

MARS 2008

Pakita paniquait très vite. Tout ou presque se transformait en monstre. Elle attaquait, mordait. Elle était perpétuellement sur la défensive.

Horsenality-pakita-mars-2008-300x231

SEPTEMBRE 2010 :

Durant les deux premières années, j’ai passé beaucoup de temps à pied avec elle. Elle a commencé à me faire confiance. Mais son comportement est passé de cerveau droit extraverti, à cerveau gauche extraverti, qui est semble-t’il sa vraie personnalité. L’énergie qu’elle mettait auparavant dans les défenses s’est transformée petit à petit en jeu de défi vis-à-vis de moi… rien n’était encore gagné !

Horsenality-pakita-sept-2010-300x231

NOVEMBRE 2010 :

Durant l’été 2010, j’ai découvert la méthode « Parelli ».  Une cavalière expérimentée dans cette méthode est venue nous donner quelques conseils. Le verdict était tombé : Pakita ne me respectait pas et montrait un fort caractère. J’avoue avoir eu du mal à digérer cette affirmation…  Vu le chemin que nous avions déjà parcouru, c’était difficile à entendre.

Cependant, toute remarque est bonne à prendre. Il suffit d’avoir l’esprit assez ouvert pour l’accepter ; la force pour le digérer et la motivation pour y travailler. Ce changement de regard nous a permis en seulement quelques mois d’évoluer encore un peu dans notre relation.

Horsenality-pakita-novembre-2010-300x231

J’ai laisser de côté Parelli en août 2011,  pour me focaliser sur la locomotion de Pakita, sur les conseils de ma prof. Pakita montrait des signes de faiblesse inquiétants côté symétrie des postérieurs. Il était évident que les jeux super fun, mais demandant une forte mobilisation des hanches, étaient incompatibles avec la résolution de notre problème. Nous sommes donc revenues sur un travail beaucoup moins fun, mais néanmoins passionnant. Ce qui, je dois dire, a métamorphosé Pakita.

Que dire … c’est maintenant la jument idéale ! (à mes yeux !!)

Horsenality-Pakita-11-2012-300x231

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s