Le campo

100_4678rs4s

J’ai appris le campo à Pakita en 2010. Je savais pas vraiment comment m’y prendre. Une copine m’a donné sa technique et en quelques séances, Pakita avait trés bien compris comment avoir son bonbon… on a rien sans rien !

J’ai d’abord commencé au niveau de son épaule en tapotant de mon pied l’arrière de son sabot. Elle a compris qu’en avançant son pied, le stimuli s’arrêtait et le bonbon tombait ! A partir de ce moment, il a été facile de lui faire comprendre la suite en agissant de la même manière.

Comme tous les apprentissages, les chevaux ont tout à fait conscience du geste qu’ils font pour être récompensé. En quelques mois, elle faisait le campo.

Alors … à cette époque, j’étais encore dans l’ignorance de ses soucis physique. Je constatais que plus la « figure » prenait en ampleur, moins elle prenait appui sur son postérieur droit. J’ai compris par la suite que ses douleurs lombaires se reveillaient lorsque je lui demandais.

Petite anecdote… comme quoi, on met d’autres codes que ceux auxquels ont pense, sans même s’en appercevoire. J’avais pris l’habitude de poser ma main sur son garrot et de baisser moi-même mes épaules. C’est maintenant le seul code existant lors de mes demandes.

Toujours pour sa rééducation, je lui demande très peu cette exercice. Elle a le postérieur droit fragile et cela tire sur le dos…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s